AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Share your breath with me~[ N.Kingstone ~ Terminée ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Noah Kingstone
Kuro-Gumi : Duo de voyage
Kuro-Gumi : Duo de voyage
avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 26/01/2014

MessageSujet: Share your breath with me~[ N.Kingstone ~ Terminée ]   Lun 27 Jan - 6:25




Mon

❄Nom: KINGSTONE
❄Surnom: Mayhem
❄Sexe: ♀
❄Âge: D'apparence 20 ans mais à réellement 65 ans.

Personnage

❄Orientation sexuelle: Bi
❄Groupe: Kuro-Gumi
❄Race: Démon
❄Où habites tu ?: Kyushu




CARACTÈRE

Intérieurement comme extérieurement je suis la même. Certains me prendraient pour une folle tandis que d'autres me prendraient pour une sadique alors que je suis tout simplement les deux enfin si ce n'est qu'ils font parti de mon caractère car voyez-vous, je dirais que je suis violente à un point que j'arrive à faire courir les gens dès qu'ils me voient, c'est fou. Je suis sadique, j'aime voir certains visages de personnes se crisper en me voyant ou en voyant mon sabre apparaître, rien de tel que pour me procurer un certain plaisir alors que certains me trouveraient folle, je suis aussi quelqu'un d'intelligent, je réfléchis avant d'agir et cherche un bon moyen pour traquer ma « proie » correctement. Je suis quelqu'un qui a besoin de se défouler en enquiquinant ceux qui m'entoure à un point où j'en deviendrai incontrôlable et si je refoule mon besoin de me défouler alors je tenais à dire une chose, ne restez jamais auprès de moi car je deviendrai une psychopathe de première et je ne retiendrai point mes coups que dire de plus? Ah, j'oubliais avec tous ces « mauvais côtés » il y a une toute petite part de gentillesse, il m'arrive mais très rarement d'être attentionnée et gentille avec les gens, est-ce d'ailleurs la raison pour laquelle je fais fuir les gens? Je ne sais point. Tout ce que je peux dire c'est que je suis le genre de personne qui n'apprécie pas vraiment le silence et lorsqu'il y en a, je sens mon ennuie venir progressivement et je ne trouve cela plus amusant du tout et donc par conséquent j'aime beaucoup être en mouvement ou lorsqu'il y a de l'action car je sais qu'il y aura toujours quelque chose à faire. Enfin bon, tout ce pavé pour dire que je suis un peu dérangée de la tête, juste un peu. N'allez pas vous faire de film, je suis une jeune femme normale qui aime juste l'action et le sang. Mais je crois que ce que j'aime le plus dans mon caractère c'est mon côté sauvage et pervers qui prend souvent le dessus lorsque je croise mes proies, mes cibles qui ne devraient pas être à certains endroit.

PHYSIQUE

Hmpf, c'est une bonne question, comment suis-je réellement? Personnellement je me décrirais comme une jeune femme de taille normale environ un mètre soixante-quinze pour une quarantaine de kilos, enfin bref, j'ai de belles formes par exemple, j'ai une belle poitrine (il ne faut pas la cacher. Autant la montrer, cela ne sert à rien de la cacher) et puis j'ai de belles formes un peu partout qui redessine mon corps d'une telle façon à le rendre joli à voir. Ensuite, pour accompagner mon corps, je suis munie d'une longue chevelure blonde/doré qui m'arrive approximativement en bas du dos, ils ne sont pas lisses du tout, ils sont « hérissés » je dirais mais pas totalement hérissés pour faire simple, ils sont finalement entre hérissés et lisses et lorsqu'on les touche, ils sont soyeux et sentent bon. Si je continue, j'en reviens à mes yeux qui eux sont d'un bleu profond, ressemblant à un océan dans lequel votre regard pourrait se noyer dedans, j'ai les yeux de type occidental et non asiatique, c'est une bonne chose. Par ailleurs, j'ai les traits fins qu'il s'agisse de mon visage, ma silhouette ou bien de mes doigts cependant si on reste sur mon visage, vous pourrez voir que j'ai des fines lèvres et si on y ajoute un rouge à lèvre, elles deviennent pulpeuses Mis à part cela, j'en ai fini avec mon corps, je vais donc entamer sur mes vêtements.

Déjà, je porte souvent des couleurs sombres (se rapprochant du noir, voir même du noir) afin de faire ressortir ma chevelure et mes yeux ensuite je porte des vêtements assez léger pour me faciliter un déplacement beaucoup plus rapide et plus souple donc je dirais que je porte des shorts ou bien des mini-jupes (cela dépend) et quand aux hauts que je porte cela varie selon mon humeur et ce qui va avec le bas. Mais généralement, je ne porte pas de robes car même si je trouve cela élégant ça ne me va pas du tout.


POUVOIR
• Maîtrise motrice :
Le pouvoir de contrôler les fonctions motrices des gens et des objets comme des pantins. Je peux faire de la personne ce qu'il désire de son corps. Il faut aussi savoir que je peux en contrôler plusieurs à la fois mais que cela me demande beaucoup d'énergie vitale et de ce fait il faut que je recharge au moins une fois tous les deux/trois jours pleinement. En générale le nombre d'heures de contrôle varient en fonction de ma force et je peux aussi ainsi tuer des ennemis de la sorte.

HISTOIIRE

« Bon, je vais enfin pouvoir m'attaquer à mon histoire. Ceci étant dit, mon histoire n'a rien d'extraordinaire et sur ce, je vais vous le prouver.

Je prenais vie dans la ville de Seattle aux USA, très vite j'avais appris des aptitudes de combats et je m'étais faite éduquer à la façon d'un soldat, de ce fait j'avais appris très tôt à me combattre, ne pas avoir peur du sang et à me forger l'esprit. Je vivais dans ma ville natale avec mes six frères et sœurs dont j'étais l’aînée de la famille, mes parents travaillaient dans l'armée américaine et mon père était un fier général qui ne cessait de nous montrer ses médailles quand à ma mère, elle était infirmière dans l'armée. À cause de leurs boulots, nous nous voyons pas très souvent et je devais m'occuper de mes frères et sœurs dont le plus jeune avait même pas trois ans (le dernier et moi avions dix ans d'écart, par conséquent j'avais treize ans). Et même avec cette tâche, j'allais quand même à l'école et réussissais à gravir les échelons dans l'école me classant alors la première parmi une centaine d'autres enfants de mon âge, je devais avoir quoi.. Environ quatorze ans lorsque je m'étais rendue compte que je « surpassais » certains enfants. Mais, cette qualité ne m'apportait rien car au final, j'étais toujours « enchaînée » à mes frères et sœurs et j'avais fini par m'y habituer.. Deux ans s'étaient écoulés depuis et je venais d'avoir seize ans, n'est-ce-pas un bel âge? Figurez-vous qu'à mes seize ans j'ai fais la découverte de quelque chose qui n'aurait jamais mais alors jamais du se produire. Le massacre de mes frères et sœurs sous mon nez par des soldats américains qui étaient devenus fous, ce massacre m'avait rendu tellement folle que je brandissais mon sabre que mon père m'avait acheté lors de son voyage au Japon et fonçais vers ceux qui venaient d'assassiner les membres de ma famille.

À ce moment là j'étais comme devenue possédée par quelque chose et mes mouvements étaient comme devenus plus rapide, plus souple, ne prêtant plus attention au monde qui m'entourait, je tranchais avec un regard remplie de haine mais quelques instant après vide ceux qui avaient osé toucher ceux que je chérissais tant. Le sang des présumés meurtriers giclaient de partout dans la pièce venant tapisser le mur ainsi que le sol de tâches rougeâtre. Au bout d'un moment, j'avais fini par m'arrêter, m'étant rendu compte qu'il ne restait plus personne en vie. Un silence s'était installé faisant entendre le son ma bouche qui inspirait et recrachait l'air pour respirer, je haletais avec difficulté, me rapprochant alors avec faiblesse et tremblant de tout mon corps, j'avais touché le corps inerte de mon dernier petit frère recouvert de sang. Rassemblant alors les corps de mes frères et sœurs, je les serrais contre moi et ce fut alors la première fois en plusieurs années que je lâchais un tel cri de tristesse mais subitement après je m'étais mise à rire tout en fixant mes mains ensanglantés. Après ce petit « spectacle » de terreur, je m'étais enfuie de ma propre demeure en y mettant le feu afin de laisser reposer les corps sans vie de mes cadets. Avant de brûler ma maison j'avais emporté dans un petit sac de quoi me nourrir et mon sabre qui me servirait à me défendre en cas de besoin.

Finalement j'ai erré un an avant de rejoindre l'Armée Française, j'y étais en tant que soldat confirmé, j'avais réappris mes bases en combats, utiliser des armes à feu, me défendre au cas où et des tactiques afin de contrer l'ennemi pour qu'au final, je ne tue « accidentellement » un capitaine à cause d'une dispute qui aurait suivit d'un viol si je n'avais pas prit ma défense et l'aurait abattu. Une nouvelle fois encore j'avais fait couler le sang de mes propres mains, ce qui me surprenait le plus c'était qu'à ce moment là encore une fois je m'étais mise à rire comme lorsque j'avais tué des soldats un an auparavant. Serais-je devenue folle? Je ne sais point, alors pour ne pas me faire suspecter, j'avais pris en otage un soldat plus faible que moi afin qu'il puisse ramer et je m'étais enfuie avant de me faire arrêter pour ce meurtre. Pendant mon long trajet, mainte fois, mon otage avait essayer de jeter par dessus bord mais il n'y arrivait pas car j'étais plus douée que lui. Après plusieurs semaines sur un fichu bateau volé à l'Armée Française, j'avais décidé de jeter mon otage par dessus bord car il ne m'était plus d'aucune utilité et je m'étais enfuie en le laissant se faire emporter par la mer et il se ferait peut-être manger par les poissons. Au fond de moi, je savais que ce que je faisais était horrible mais en fin de compte il semblerait que je déteste l'Armée toute fois, cela me procurait un grand plaisir lorsque je repensais à ce que j'avais fait subir aux hommes des Armées Américaine et Française, j'étais comme soulagée et je continuais de naviguer très très longtemps avant que je n'arrivais finalement au Japon.

Ma toute première impression de ce nouveau pays qui ne m'était guère familier resterait celle d'un nouveau terrain de jeu dans lequel je pourrais m'offrir cette soif de me défouler. C'est d'ailleurs lors de ma visite dans une ville assez étrange, glauque que j'avais fait la rencontre d'un homme, nous nous étions échangés quelques paroles avant qu'il ne me demandait certaines informations sur mon passé, sur le coup, j'étais assez méfiante et je révélais tout de même les informations qu'il voulait sans pour autant trop en dire. En entendant ce qui m'était arrivé, il me proposait donc un espèce de job où je pourrais m'amuser sans compter le temps et où je pourrais me défouler en ne respectant que certaines consignes. Ma soif de pouvoir m'amuser avait prit le dessus et j'acceptais en faisant confiance à cet homme. Ce fut donc comme ceci que j'étais devenue une Kuro-Gumi. »


TOI
❄Pseudo || Nom: Tidjy.
❄Âge: HAHAHA.
❄Comment vous nous avez trouvé: Par le Fonda'.
❄Qu'attend du forum:
❄Présence sur 10: 5-6/10 (Je serais la plupart du temps en fin d'après-midi)
❄Expérience dans le rp: Cela fait plusieurs années que je fais du RP donc bien sûr mon niveau s'est amélioré je peux faire de longs comme de courts RPs et cela dépend de mon partenaire bien sûr.



©Codage by Kara-El

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Share your breath with me~[ N.Kingstone ~ Terminée ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [CASTLE] Si Loin de Toi (terminée)
» Offre terminée.
» Les cycles ou séries que vous avez terminé
» Venet, "Doubles lignes indéterminées", 1988, acier, La Défense
» Banniere et modif image [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet Nippon :: Début :: Présentations :: Validés-
Sauter vers: